Réponse de l’association « GUDMONT DIT NON » à Monsieur Michel FOURNIER de THONNANCE LES JOINVILLE suite à l’article intitulé EXPRIMEZ VOUS MAIS :

Le point en commun que nous avons est l’histoire en particulier de notre village à laquelle nous sommes attachés, et le souci de dénoncer la bêtise de certaines personnes qui dégradent les biens d’autrui fussent-ils de votre côté.

Pour le reste il est vrai que la santé de notre prochain passe avant nos intérêts financiers.

Vous avez en effet omis de dire que vous êtes le fondateur de la PLUME VERTE auteur, metteur en scène et administrateur de la LUCARNE en 2007 association culturelle à JOINVILLE ce qui est en soi est une très bonne chose, mais fait un peu plus dérangeant l’ANDRA (AGENCE NATIONALE POUR LA GESTION DES DECHETS RADIOACTIFS) a pour habitude de financer ce genre d’activités traditionnellement. Ainsi permettez-nous d’avoir quelque doute sur vos motivations de défendre l’installation d’usine de déchets nucléaires en Haute-Marne.

 

Certes, nous pouvons comprendre vos difficultés pour trouver des financements, pour vos activités mais doit-on le faire au détriment de la santé de la population ?

 

Sachez que le parallèle que vous faites entre la construction des autoroutes, l’automobile , l’industrie sidérurgique, et le traitement des déchets nucléaires procède d’une démarche intellectuelle fallacieuse est éminemment dangereuse et inconséquente.

Nous vous citerons simplement une phrase d’une lettre écrite à la population de Gudmont-Villiers le mois dernier par Monsieur Henri AVED de MAGNAC qui a été Ingénieur au Département Sûreté Génie Nucléaire et qui a particulièrement travaillé sur le complexe UP 800 de la Hague au sujet du projet DERICHEBOURG :

 

« Malheureusement le projet dont il est question ne peut être retenu, cela serait suicidaire pour nos communes et l’avenir de nos enfants et les générations futures.

Quelles que soient les raisons , il y aura un cumul de la contamination radioactive et chimique au cours du temps qui conduira à l’irréparable, soyez en sûr.

Pour oser dire le contraire il faudrait être un menteur, un idiot ou un parfait incompétent. »

 

Bien évidement nous demandons qu’une seule chose de la part de Monsieur Michel FOURNIER de nous convaincre en quoi une usine de déchets nucléaires est un atout pour la santé de nos enfants !

article originel